Cité de l’Orphelin Keur Mame Diarra

Les conditions dans lesquelles nous travaillons actuellement sont loin d’être idéales, entre autres, parce que les locaux que nous utilisons n’ont pas été conçus pour les activités que nous y menons. Par ailleurs, leur capacité d’accueil réduite nous limite dans le nombre d’enfants que nous sommes en mesure d’accueillir.

Comme on peut l’imaginer, la demande est très forte et il nous arrive souvent de rejeter des demandes d’orphelins qui ont le plus grand besoin d’être accueillis dans une structure qui leur assure des conditions d’existence minimales.

Nous avons donc concu un projet de construction de la Cité de l’Orphelin Keur Mame Diarra à Darou Khadim, Km 08 route de Bélél en Nord de Touba. Cette cité sera dotée de pouponnières, de jardins d’enfants, d’un poste de santé, de logements séparés pour garçons et filles,d’une mosquée, de bureaux destinés à l’administration, d’écoles coranique et franco-arabe, d’un centre de formation professionnelle pour donner aux bénéficiaires les moyens de se prendre en charge ultérieurement et d’être utiles à leur société.